Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 552 fois

Actuellement en Haute-Saône se déroule le festival des solidarités, avec une vingtaine d'associations réunies autour de thématiques fortes : l’environnement, la citoyenneté et le vivre ensemble. Dans le cadre de ce festival était proposée une soirée ciné-débat avec la réalisatrice régionale laure Saint-Hillier et son film "Essaimons-nous".

Un documentaire réalisé dans la région et suivant le quotidien pendant 4 ans d'un collectif de maraîchers désireux de retrouver de l'autonomie dans leurs productions et une certaine souveraineté autour des semences. D'abord un collectif d'échange dans une démarche respectueuse de l’environnement, "La semencerie" a ensuite décidé de vendre des graines aux particuliers. Durant plus d'une heure, vous pourrez dans ce film, suivre l'évolution du projet, les espoirs et les doutes des personnes impliquées et leur savoir-faire lorsqu'il s'agit de mettre les mains dans la terre. Des mains vertes évidemment...

Nous avons eu le plaisir d'échanger avec Laure Saint-Hillier, réalisatrice de ce documentaire, qui nous livre quelques éléments de sa démarche et de son film.

Pour en savoir plus :

Le site dédié au film "Essaimons-nous"

Le site de La Semencerie

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 586 fois

Dans le cadre d'une série d'émissions sur le thème de la biodiversité, nous vous proposons aujourd'hui d'aborder les vergers traditionnels.

Nos invités, Romuald Mignot (Cabane à Conseils, LPO) et Jean-Claude Virot (Les croqueurs de pommes) nous parlent de l'importance des vergers traditionnels sur notre territoire d'un point de vue environnemental et patrimonial. Des arbres fruitiers aux variétés innombrables, une faune riche mais fragile, nos vergers abritent en effet un écosystème à redécouvrir. De même qu'ils évoquent des traditions et un savoir-faire fortement liés à notre région.

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 551 fois

La fin d'année marque traditionnellement l'arrivée d'un rapport captivant sur l'état de la pauvreté en France, mais aussi à l'échelle de la région et du département de la Haute-Saône, un document édité par le secours Catholique. Cette année, le premier point notable porte sur le fait que pour la première fois depuis dix ans, la barre du million de personnes aidées par le Secours Catholique a été franchie au niveau national. Un marqueur fort qui vient confirmer les craintes et les constats des différentes associations caritatives : la succession et le cumul des crises ces dernières années a fortement impacté les personnes les plus précaires. La crise Covid, la crise énergétique, l'inflation... Ont placé les plus fragiles dans une situation d’extrême pauvreté.

Cette année le rapport porte l'intitulé "Les femmes en première ligne", en effet les statistiques révèlent que les femmes sont encore plus touchées par la précarité puisqu'elles représentent 57% des personnes accompagnées en 2022.

Nous sommes allé à la rencontre d'Isabelle Simon, animatrice au Secours catholique Haute-Saône pour bien appréhender ces chiffres. (Détail et chiffres clés dans le replay)

Pour contacter le Secours catholique à Vesoul :

03 63 77 80 83

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 532 fois

Ecouter un album c'est parfois réveiller en soi tout un imaginaire, et ce "Green Fields of Armorica" nous a fait voyager de l'autre coté de l'atlantique, là où l'oncle Sam vivait sa révolution psyché au début des années 70. Ça convoque du Lynyrd Skynyrd et du Jefferson Airplane et les riffs de guitares sonnent comme sur les vinyles d’antan ! Et pourtant c'est bien en France qu'il faut chercher l'origine de ce disque, et plus exactement en Bretagne là ou Komodrag & the Mounodor a vu le jour.

Né de la rencontre tant humaine qu'artistique entre 2 formations rock made in Armorique, le projet a profité de la pause Covid pour écrire et composer cet album d'une justesse redoutable. Des catchy "Marie France" et "Born in a Valley" jusqu'au morceau de bravoure "Green Fields of Armorica", le groupe a digéré ses influences et nous propose une relecture du mythe, à la sauce bretonne.

Komodrag & the Mounodor présente cet album lors d'une release party ce jeudi à Paris, et nous sommes des petits veinards puisque le groupe posera ses valises à 2 reprises dans la région :

Ce vendredi 17 novembre à Echo System Scey-sur-Saône et samedi à la poudrière de Belfort.